Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 12:26

L'actualité de l'entreprise Plysorol est a nouveau inquiétante pour le bassin de Fontenay, ces jours-ci.

plysorol usine

Le groupe Plysorol dont font partie l'usine de Fontenay le Comte et 2 autres sites en France(Lisieux et Epernay) est né en 2000 d’une scission d’activités d’Isoroy, filiale de Sonae Industrie.
Après avoir plusieurs fois changé d'actionnaires, l'entreprise, leader européen du contreplaqué, avait été mise en redressement judiciaire le 28 novembre 2008 par le tribunal de Commerce de Lisieux (siège du groupe). Cinq repreneurs étaient sur les rangs, mais les salariés ont opté pour un groupe chinois qui promettait le maintien de l'outil industriel et des quelque 500 salariés que totalise Plysorol dans l'Hexagone : environ 270 à Lisieux, 130 à Fontenay-le-Comte et une centaine à Épernay dans la Marne.
Mr Zhang Guohua reprennait également et surtout le trésor de Plysorol, les unités de production de bois(400 000 hectares) et des scieries au Gabon où travaillent quelques centaines de personnes.
Parmi les 5 repreneurs, il existait pourtant d'autres offres, avec des projets industriels de longue durée mais socialement moins avantageux. Le tribunal de commerce de Lisieux n'aurait-il pas cédé à la pression des syndicats de Plysorol ?

La preuve en est, quelques extraits euphoriques des salariés de Plysorol, tirés du Journal OUEST FRANCE du 02 avril 2009:
http://infoply.wordpress.com/2009/04/02/ouest-france-fontenay-article-du-020409/

Malheureusement, malgré les promesses annoncées par le repreneur chinois, le réveil a été bien difficile. Les engagements à hauteur de 15 millions d'Euros d'investissements sur les sites francais n'ont jamais été tenus  au profit d'investissements réalisés au Gabon dans les plantations forestières d'okoumé.

Ajourd'hui le risque d'une cessation de paiement ou, pire encore, d'une liquidation judiciaire est bien réel. Face à la dégradation rapide de la situation et l'inqiétude grandissante des salariés, Dominique Souchet, député du Sud Vendée et Marie-Jo Chatevaire, conseillère générale, ont demandé à l'état de saisir le procureur de la république de Lisieux afin de permettre à d'autres repreneurs, plus crédibles, de présenter des offres de reprise, redonnant de l'espoir à ce fleuron de l'économie du bassin de Fontenay. 
videoplysorol

L'espoir existe puisqu'on apprenait jeudi 18 mars (Ouest France) que le Libanais John Bitar & Co, principal concurrent à la reprise du groupe Plysorol Europe SAS il y a un an, avait annoncé son « intérêt pour une éventuelle reprise intégrale des actifs de la société ». L'homme d'affaires franco libanais, propriétaire du troisième groupe forestier du Ghana (2840 salariés) envisage de présenter un plan de reprise en cas de redressement judiciaire. Son offre avait été écartée il y a un an par le tribunal de commerce de Lisieux, au profit du chinois Guohua Zhang, car elle impliquait une centaine de licenciements, répartis sur les 3 sites.

Avec du recul aujourd'hui, les syndicats, l'état et le tribunal de commerce de Lisieux ont-ils été bien inspirés ce mardi 31 mars 2009  lorsqu'ils ont accepté l'offre chinoise au seul motif qu'elle était socialement mieux disante ?

Une offre concurrente, avec une vision à long terme, un actionnaire stable et un vrai projet industriel, voilà probablement ce qu'il faut à PLYSOROL, même s'il doit en coùter le licenciement de quelques dizaines de salariés sur les 3 sites français.

PLYSOROL doit être une priorité pour nos responsables sud vendéens. Il en va de l'économie du bassin de Fontenay et de la filière bois. Filière prioritaire, à notre tissu économique local et nos centres de formation (Isamba, IME), filière éco-responsable (WWF au Gabon, production de peupliers français en Champagne-Ardenne et Poitou-Charentes), filière d'avenir et donc filière stratégique.

Stratégie économique qui manque tant, au premier magistrat de notre cité.

Partager cet article

Repost 0
Published by REF
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : REUNIR ET ENTREPRENDRE POUR FONTENAY
  • : REF est une association qui a pour but de rassembler toutes les personnes qui se reconnaissent dans les valeurs de la droite républicaine et du centre à Fontenay le Comte.
  • Contact

Notre but

Réflechir, débattre et proposer un projet alternatif et crédible aux Fontenaisiens en 2014.

Rechercher

L'Equipe

        REF compte environ 60 membres. Certains sont actifs dans un mouvement politique ou simples sympatisants(UMP, UDI, Modem, DVD, etc..), d'autres soutiennent seulement notre action de rassemblement au service des Fontenaisiens.

Le bureau est composé de 6 membres, assisté de 12 membres supplémentaires au sein du conseil d'administration.


  
 Ludovic HOCBON              Jean Michel LALERE    

       Président                    Vice président       

      ludoIMG 0225                   lalereIMG 0228 

 

 

    Delphine BEZIAT             Hervé BOIGEOL 

       Secrétaire                   Secrétaire adjoint

          delph                 boigeol

 

 

Christelle TRUDEAU           Leslie GAILLARD  

        Trésorière                  Trésorière adjointe 

       IMG 0222                     leslie 

Archives

Comment adherer à REF ?

           Pour nous rejoindre, c'est très simple, il suffit de remplir le formulaire ci joint, accompagné du montant de la cotisation. Le bureau de REF validera ou non votre adhésion.


Vous participerez ainsi à la dynamique de rassemblement de la droite et du centre à Fontenay le comte.

 

  Bulletin-d-adhesion-REF-2013 Bulletin-d-adhesion-REF-2013

 





Pages