Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 18:47

La parution du dernier bulletin municipal n'apporte rien de nouveau, si ce n'est une liste à la "Prévert", cher à notre maire.

Retrouvez FONTENAY ACTU

Ce qui à plutôt attiré notre attention est la tribune en fin de bulletin, où les oppositions peuvent s'exprimer. Aucun rectificatif  n'a été fait quand à la composition du conseil. En effet, une élue a changé de groupe, ce qui fait 2 élus pour "Votons Fontenay" (groupe Muller), et 5 pour "Fontenay Demain" (groupe Coulas)

Mais nous retenons surtout l'inconsistance de l'intervention de "Fontenay Demain", et surtout, et avant tout, le nombre de signataires du dit article, 3 sur cinq. Ce qui motive notre questionnement:

Y-a-t-il concertation avec tout les membres de ce groupe?

 Y aurait-il (à nouveau) des dissensions dans ce groupe?

Il est vrai que gérer une équipe à distance n'est pas chose simple. Cela suppose du leadership un certain dynamisme, ce qui n'est pas le cas.

Les électeurs ayant soutenus cette équipe au silence assourdissant sont en droit  d'être informés.

Repost 0
Published by REF
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 12:03

Lors du dernier conseil municipal une délibération a accordé une subvention de 20 000 Euros à la télé « canal 15 ». Débat très animé car actuellement dans le Sud Vendée avec la TNT nous avons deux télés locales, « canal 15 » et « TV Vendée », l’une aidée par la région, l’autre par le département.

Nous avons le choix et nous pouvons zapper en choisissant nos programmes. Nous n’avons donc aucune raison de participer financièrement à l’une ou à l’autre, si ce n’est la volonté affichée de favoriser un parti politique.

 

L’opposition a manifesté son désaccord, certains ont voté contre d’autres se sont abstenus (encore une incohérence !) Dans de telles circonstances il n’y a aucune hésitation possible, ne pas prendre parti !

Dans ce débat, l’idée a été lancée d’une  « Web Télé Mairie de Fontenay » pour une meilleure communication sur les actions de la ville. Nous ne pensons pas que ce soit une bonne formule, d’abord tout le monde n’a pas internet, et d’autre part qui tiendrait les manettes ? Qui serait rédacteur en chef ? Ce serait obligatoirement la « Télé du Maire », quel que soit son bord, donc conduisant à une communication  non objective.

 

Nous aurions préféré que l’on  parle d’un vrai plan de communication sur la ville de Fontenay en collaboration avec la Communauté  de Communes pour faire valoir les atouts de notre territoire : emplacement géographique, pôle santé, enseignement, main d’œuvre disponible, ville d’art et d’histoire, etc…C’est-à-dire « savoir vendre Fontenay » sur les 2 sites de la ComCom et de la ville (à refaire complètement)  et auprès des revues spécialisées dans le développement économique.

 

Là il s’agit d’un vrai programme  de communication qui coûtera sans doute dix fois plus que la subvention donnée à des amis mais qui sera d’une autre efficacité. C’est le début d’une vision d’un vrai  développement économique « donner envie de venir chez nous ! »     

Repost 0
Published by REF
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 15:16

REF, l'association de la droite et du centre à Fontenay-le-Comte, félicite le nouveau président du Conseil Général de Vendée, Mr Bruno Retailleau, élu ce jour.

 

101130112818412 34 000 apx 470 [1]

REF espère que, désormais le sud-vendée fera partie intégrante des projets économiques et de développement, gérés par le Conseil Général de la Vendée.

Repost 0
Published by REF/ photos Ouest France
commenter cet article
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 15:59

 

DROIT DE REPONSE

 

En réponse au propos tenus dans la presse par la section du PS de Fontenay le comte, REF (rassemblement de la droite et du centre ) soutient Marie Jo Chatevaire et rappelle que celle ci préside le Vendéopôle, seulement depuis un mois. Il convient de rappeler que c’est le syndicat mixte du Vendéopôle qui a créé la pépinière d’entreprise, pour faciliter la création d’entreprises et non la Communauté de Communes qui a préféré changer plusieurs fois de développeur économique, sans aucun résultat à la clef.

L’association REF insiste sur le fait que l’emploi doit être une priorité ! Cependant la municipalité à fait des choix bien différents et hasardeux avec le pôle automobile dont nous attendons toujours les promesses en terme d’emploi, le parcabout, dont la charge pour la collectivité ne fait que commencer, le choix d’implanter une centrale photovoltaïque avec bien peu d’emploi à la clé.

Sur tous ces sujets, les fontenaisiens seront rassurés de savoir que le parti socialiste constate qu’il existe une nouvelle dynamique dans notre ville. Chacun jugera….

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

            Nommément mise en cause par le Parti Socialiste dans sa réponse à Réunir et Entreprendre pour Fontenay (REF), je sollicite auprès de votre quotidien un droit de réponse.

 

            Le Parti Socialiste semble oublier que ce sont ses propres adhérents qui dirigent la Ville comme la Communauté de Communes.

 

 Les propos apparus dans vos colonnes du 24 Novembre consistant à désigner des boucs émissaires ne correspondent pas à ce qu’attendent les habitants du Pays de Fontenay et ne sont  pas de nature à créer la dynamique économique et collective à laquelle il est fait allusion.

 

Quant au Vendéopôle, je précise que je  n’assure la présidence de ce Syndicat Mixte que depuis seulement un mois. Je m’emploie d’ores et déjà,  et notamment avec l’aide du Conseil Général qui y a implanté la première pépinière d’entreprise du territoire, à doter ce Vendéopôle des moyens et des structures nécessaires pour dynamiser la gestion et la commercialisation de cette zone d’activité idéalement située.

 

                                              

                                                                                  M.J. CHATEVAIRE

                                                                      

                                                                       Conseillère Régionale et Générale

                                                                               Maire de Fontaines

 

Repost 0
Published by REF
commenter cet article
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 10:20

REF était présent à ce conseil municipal du 18 novembre, conseil qui devrait être considéré comme le plus important de l’année puisque portant, comme son intitulé l’indique, sur les « orientations budgétaires ».

« Orientation » veut dire que l’on peut changer de cap après débat et déterminer ainsi les grandes lignes d’investissements pour 2011.

 

Mais pour parler d’orientations il faudrait d’abord analyser les réalisations 2010 (que l’on peut estimer à fin novembre) par rapport aux prévisions de fin 2009, c’est-à-dire le reste à réaliser ou le non réalisé. Rien sur ce sujet sauf une liste de travaux à finir, sans chiffres.

 

Quant aux orientations nous aurions aimé entendre « nos efforts d’investissements vont porter dans tel ou tel domaine » mais là aussi une liste dans le désordre de travaux ou d’investissements à réaliser avec quelques chiffres très approximatifs.

Si l’équipe municipale ne peut pas donner des prévisions avec des sommes précises elle pourrait au moins dire « nous consacrons x % pour l’urbanisme, x % pour la culture, x % pour le social etc… ». Rien !! Et quand une question pouvait être posée, la réponse était « nous suivons notre programme de mandat ». Programme très touffu (mélange d’investissements avec des travaux d’entretien) réalisé il y a 3 ans, mais qui depuis avec la crise aurait dû subir de nombreux changements. Et puis si un programme reste figé, pourquoi faire un débat d’orientation ? Parce qu’il est obligatoire ! Dans le peu de projets, nous avons lu « Essor des zones d’activités économiques » : pour ne rien y mettre ou seulement des transferts géographiques intra-urbains, cela revient à créer une concurrence entre les zones et prendre encore des terres agricoles.

 

Quant au débat par lui-même, comme d’habitude il n’a rien apporté dans la mesure où la majorité ne tient pas compte des observations faites par l’opposition. Le groupe Müller a argumenté longuement, mais avec polémique, concernant une erreur de calcul. Un conseiller municipal indépendant s’est interrogé sur une configuration à 10 ans, ce que nous partageons, car pour gérer une ville, il faut avoir une véritable projection dans l’avenir, ce qui n’est pas le cas de la majorité actuelle. Pour le groupe Coulas, peu de réactions, une simple phrase du genre « liste à la Prévert qui manque d’imagination ! ». C’est peu pour une opposition qui se dit de droite, nous ne pouvons donc pas partager leur attitude passive.

 

En conclusion, nous sommes restés sur notre faim, pas d’investissements importants de prévus alors que la situation économique en aurait bien besoin. Et pourtant nous en avons les moyens, la ville est peu endettée (536 € par habitant), elle a même baissé par rapport à l’an dernier, la moyenne des villes de même importance est le double, c’est un comble !!

Depuis des années nous affirmons que nous pouvons emprunter 5 à 6 Millions d’Euros sans aucune influence pour le contribuable, les taux sont actuellement au plus bas (2,9 %), ne pas en profiter est un suicide économique. L’emprunt bancaire à Fontenay est d’environ 40 € par habitant pour une moyenne de 115 € (Challans 142€, Les Herbiers 219€). Le maire gère la ville comme la formule consacrée « en bon père de famille » ce qui est indispensable et naturel, mais sans aucun esprit entrepreneurial, et c’est bien dommage !

 

Il ne faut pas bien sûr appauvrir les générations futures mais il ne faut pas non plus leur transmettre un désert.

La dette maitrisée est synonyme d’investissements, c’est une croyance dans l’avenir.

Repost 0
Published by REF
commenter cet article
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 10:48

POLE INNOVATION AUTOMOBILE

Combien de fois nous avons entendu Mr le Maire affirmer que le pôle automobile ne servirait jamais à l'entrainement et autres courses automobiles bruyantes et polluantes, mais seulement à la recherche et l'innovation de véhicules propres utilisant les biocarburants.

Seulement voilà, la vérité est toute autre.

Pour preuve le texte ci-joint que vous pouvez vérifier sur le site :

http://www.motorsport-academy.fr/circuits/fontenay-le-comte/

Les Fontenaisiens jugeront,  surtout les riverains.

"Tout nouveau ... tout beau !

Le tracé du circuit de Fontenay le Comte (Vendée 85) va faire parler de lui.
Dans son développé maximal (grand circuit 2.4 km), le tracé possède notamment deux lignes droites dont la plus grande de 780 mètres, permettra d'atteindre des vitesses sympathiques pour nos belles GT, supérieure en tout cas à celle du circuit de Lohéac...


Elles sont entrecoupées de virages, tous différents, et c'est cela qui fait le charme du circuit de Fontenay le Comte. Sa structure d'accueil nouvelle génération avec sa terrasse panoramique est un plus indéniable pour nos stagiaires et leurs accompagnateurs. Proche des Sables d'Olonnes (où se trouve le vétuste circuit du puits d'enfer), le circuit de Fontenay le Comte devient de fait la référence en matière de sport mécanique en Vendée 85. (Ce tracé peut-être utilisé dans sa version circuit école 1.4 km)".

Repost 0
Published by REF
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 16:11

Il y a peu de temps, notre maire se faisait l’écho avec satisfaction du déménagement prochain(en 2011) du garage Peugeot, situé rue Kleber, vers le nouveau Vendéopôle. Une fois de plus, notre premier magistrat excellait dans l’art d’annoncer les relocalisations des entreprises de la ville, mais pour quels résultats en terme d’emplois et avec quelle cohérence dans l’organisation des zones économiques ?

 

REF s’interroge sur cette stratégie économique qui consiste à multiplier les acquisitions foncières pour développer de nouvelles zones commerciales, artisanales ou industrielles, alors même que le Vendéopôle Sud Vendée n’est que partiellement rempli.

Après la délocalisation du garage Fiat, la fermeture des meubles Kaléka, la délocalisation du  garage Peugeot, puis le transfert prévu des pompiers vers les Champs Marot, que deviendront tous ces espaces libres à deux pas du centre ville? Les commerces du centre ville verront ils prochainement une nouvelle zone commerciale en lieu et place de la caserne Belliard alors même que certains locaux sont désespérément vides ?

  POLE-AUTOMOBILE--1-

L’année 2010 aura connu la création du « pôle automobile », puis la nouvelle zone communautaire dite du « Moulin Bertin » avec la relocalisation des Vérandas Filloneau, précédemment situées route de Niort, et enfin la viabilisation de la dernière tranche du Vendéopôle Sud Vendée, ou devrait s’implanter le concessionnaire Peugeot. Mais quelle est donc la pertinence d’installer dans ce nouveau Vendéopôle, un concessionnaire automobile alors même que la vocation de celui-ci est d´y implanter de nouvelles entreprises industrielles créatrices d’emplois ?

 

Il en va de même pour les zones commerciales puisque le projet d’extension d’une nouvelle ZAC au lieu dit « les 3 canons » viendra concurrencer la ZAC de st Médard en cours d’aménagement derrière Hyper U qui connaît quelques difficultés à pérenniser ses enseignes. Ne serait-il pas préférable de consolider cette zone en lui ajoutant un accès direct vers la route de Niort ? Une zone économique orientée vers un futur nœud autoroutier n’a-t-elle pas un avenir plus sûr que celle enclavée au milieu d’un centre hospitalier ?

 

REF constate, a mi-mandat, le bilan peu flatteur de l’action économique et commerciale de cette municipalité, certes dans un contexte difficile que nous n’ignorons pas, mais notre territoire si durement touché, attend davantage sur ces questions afin d’envisager un avenir plus serein.

 

 

Repost 0
Published by REF
commenter cet article
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 07:33

Lors du conseil municipal exceptionnel du 02 août 2010, dont l'ordre du jour était l'approbation d'un vœu pour le maintien d'un établissement public pénitentiaire de proximité, nous avons été, comme beaucoup de Fontenaisiens, surpris par  certains votes totalement inexplicables, préjudiciables pour l'avenir de cet établissement, préjudiciables dans la forme pour notre environnement politique. 

Comment expliquer le pouvoir donné par un élu du groupe A.Coulas au groupe M.Muller ? Si ce n’est pour montrer son désaccord avec ses partenaires et sa volonté de voter « oui ». Position que nous approuvons sans équivoque, et que nous saluons.

Ce pouvoir est-il donc signe de nouvelles dissonances dans le groupe? Dissonances récurrentes qui nous ont obligés à partir...

Quant aux quatre abstentions, nous ne pouvons que les regretter.

 Ce vœu ne devait pas, pour nous, être assimilé à une quelconque cause politicienne, mais avant tout à un soutien à l'emploi, à l'économie, aux associations, médecins, psychologues  et autres organismes qui interviennent toute l'année auprès des détenus.

Même si le sort de la prison dépasse de loin la compétence de l'administration communale ou de la communauté de communes, notre devoir est de soutenir un vœu, si pieu soit-il, afin de conserver les  emplois de notre bassin fontenaisien.

Jean Pierre LEGER, Bernard GRAYON

 

Repost 0
Published by REF
commenter cet article
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 23:05

Le dernier rapport du Conseil National de l’Ordre des Médecins sur la démographie médicale a mis en pleine lumière, au-delà d’une situation globalement alarmante, l’existence d’énormes disparités dans l’offre de soins sur le territoire national. L’héliotropisme et  les grandes villes sont toujours des attraits puissants pour les jeunes médecins. L’âge, la désaffection de la médecine libérale et l’engouement pour toutes formes de salariat, la féminisation de la profession constituent autant de paramètres qui font peser de lourdes interrogations sur les soins de la population française d’ici à cinq ans. En 2010, les médecins de plus de 55 ans représentent 42% des médecins généralistes libéraux et 40% des spécialistes. L’installation en libéral, toutes spécialités confondues, est boudée (5,80% entre 1995 et 2009) au profit du salariat (+24,50%  à l’hôpital et +23,30% en dehors de l’hôpital entre 1995 et 2009).

La Vendée est plus mal lotie que les autres départements de la région Pays-de-la-Loire en terme d’effectifs de médecins inscrits au tableau de l’Ordre (tableau n°1).

Tableau n°1 : Variation des effectifs des médecins inscrits au Tableau de l’Ordre

 

Département

Variation 2008/2009

Loire-Atlantique

+1,32%

Maine-et-Loire

+1,6%

Mayenne

-1,07%

Sarthe

+1,95%

Vendée

-7,58%

Total

-0,03%

 

Parmi ces nouveaux inscrits, 63,2% ont fait le choix d’exercer leur activité en secteur salarié.

27,2% effectuent des remplacements et 9,6% s’installent en libéral. 47,1% des nouveaux inscrits sont des médecins généralistes. Viennent ensuite par ordre numérique l’anesthésie-réanimation, la psychiatrie, la gynécologie-obstétrique et la pédiatrie. 31% des nouveaux inscrits ont choisi d’exercer leur activité à Nantes. La ville d’Angers arrive en deuxième position.

Tableau n°2 : Densité, moyenne d’âge, part des 55 ans et plus, part des femmes chez les médecins généralistes libéraux

 

 

Densité

100 000 hbs

 

Moy_Age

 

>=55 ans

Part femmes

Loire-Atlantique

89,3

50

34%

30%

Maine-et-Loire

89,2

51

39%

30%

Mayenne

68,6

52

44%

24%

Sarthe

71,7

53

51%

21%

Vendée

84,2

52

45%

28%

Métropole

90,7

52

42%

29%

 

Pour ce qui nous concerne plus spécifiquement, la situation à Fontenay-le-Comte aujourd’hui est alarmante si aucun des médecins partant en retraite n’est remplacé :

15 médecins généralistes libéraux sont installés dans Fontenay. Deux médecins ont pris leur retraite au printemps, sans trouver de repreneur pour leur clientèle et pour le cabinet. Quatre autres médecins généralistes prendront leur retraite d’ici 2 à 4 ans. Il ne restera que 9 médecins d’ici à 5 ans dans Fontenay si aucun jaune médecin ne prend leur relève…La situation de la communauté de communes de Fontenay le Comte est tout aussi alarmante, plus aucun médecin généraliste n’exerce à  St Michel Le Cloucq, Bourneau, Sérigné, Doix, Longèves ou l’Orbrie. Mervent, Pissotte et Fontaines ont chacune un médecin généraliste libéral, pour encore combien de temps ? Benêt compte 4 médecins généralistes, Maillezais 2 et Nieul sur l’Autize, un seul. Les médecins généralistes restant en exercice avouent leur peur de craquer devant la pression professionnelle engendrée par la pénurie de médecins. Ils sont « surbookés », veulent « limiter leur activité professionnelle » et pour la plupart ne peuvent plus recevoir les patients des médecins récemment retraités.

Quant aux spécialistes, la situation à Fontenay le Comte n’est guère brillante. Plus aucun pédiatre ou gynécologue n’exerce en libéral. L’activité des spécialistes est concentrée sur le pôle santé. A Luçon, le service de Radiologie envisage de faire faire les examens de radiologies par des manipulateurs qui enverront les clichés à des sociétés d’interprétation, qui renverront les résultats au patient. Plus aucun contact humain ne sera possible entre le patient et son médecin radiologue, qui pratique un examen médical, interroge le patient avant de déterminer quel sera le meilleur examen radiologique à pratiquer pour obtenir un diagnostic et rassure le patient !

Tableau n°3 : Densité, moyenne d’âge, part des 55 ans et plus, part des femmes chez les médecins spécialistes en activité régulière

 

Densité

100 000 hbs

 

Moy_Age

 

>=55 ans

Part femmes

Loire-Atlantique

163

48

30%

42,8%

Maine-et-Loire

145

50

36%

39,2%

Mayenne

77,6

52

32,9%

32,9%

Sarthe

104,8

52

34,4%

34,4%

Vendée

89,3

51

38,5%

38,5%

Métropole

166,9

51

40%

40%

 

Quelles sont les solutions d’attractivité pour les jeunes médecins ? Qui peut les mettre en place ?

Les gouvernements successifs se sont voilés la face sur la démographie médicale entre 2010 et 2020, depuis 1985. Le départ en retraite des médecins diplômés dans les années 60 était prévu, le numerus clausus (barrière au concours d’entrée en médecine) a été maintenu à un niveau très bas (<4200 étudiants admis en 2ème année/an) jusqu’en 2002. Actuellement, le numerus clausus a été remonté à 7400/an. Mais voilà, il est un peu tard, étant donné la durée de formation d’un médecin (10 ans) prêt à s’installer. Les femmes étudiantes sont majoritaires mais n’exercent pas toujours après leur thèse ou en secteur salarié en temps partiel.

La pression du gouvernement pour imposer une carte d’installation aux jeunes médecins diplômés n’a pas résisté à leur colère. Pourtant, reculer ne sera bientôt plus possible puisque l’Etat garantit à tous ses concitoyens l’accès aux soins de qualité. Il ne peut laisser sur le côté les habitants des campagnes.

Le Conseil Général de Vendée s’apprête à prendre un ensemble de mesures en faveur de la démographie médicale afin de maintenir en Vendée un service de soins de proximité. Un plan en 3 points est proposé :

1/ les aides à l’installation en zones déficitaires

2/ les aides aux études et aux stages en médecine générale en Vendée et une aide pour les étudiants en médecine de 3ème cycle (après l’examen national classant, durant leur internat). Répartie sur leurs 3 dernières années de formation, cette aide  de 15 000€ est accordée à ceux qui s’engagent à venir exercer pendant 10 ans dans la commune d’installation, qui doit avoir une densité de médecins inférieure à la moyenne départementale.

3/ Création de maisons départementales dans les zones rurales.

Sur ce dernier point, ces maisons rurales ne sont créées qu’en Nord-Vendée, la plus proche étant envisagée à La Chataigneraie. Le Sud-Vendée est oublié…comme d’habitude !

Alors à lui de se retrousse les manches !

Cependant, le silence du maire de Fontenay –le-Comte sur le sujet de la démographie médicale est encore une fois remarqué. A-t-il seulement évoqué le sujet ? Se préoccupe-t-il des médecins généralistes de Fontenay débordés de jour comme de nuit avec leurs gardes et honteux de devoir refuser de nouveaux patients ? Pense-t-il aux patients des médecins partis en retraite qui sont à la recherche d’un nouveau praticien qui puisse encore les prendre en charge malgré une salle d’attente bourrée à craquer ? Nul ne sait !

Que propose la mairie pour inciter des nouveaux médecins à reprendre les cabinets des anciens ? Parce qu’il pourrait y en avoir des solutions à étudier : Primes à l’installation, mise à disposition de locaux, des maisons rurales de consultation …

Les médecins généralistes espèrent que la venue de familles à l’occasion de l’implantation de nouvelles entreprises en sud-Vendée, entrainera un dynamisme qui attirera les jeunes médecins. Pour l’instant, nous en sommes toujours à « Sœur Anne, ne vois-tu rien venir ? ». Pour l’instant, la mairie actuelle suit parfaitement le mouvement de la précédente, c’est blanc-bonnet et bonnet-blanc !

 

Repost 0
Published by REF
commenter cet article
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 07:26

A l’heure où la réforme des retraites est un enjeu décisif, la gauche organise une nième journée de grève.

En quoi, faire une journée de grève nationale va-t-elle faire avancer la réflexion sur le financement des retraites ? Avez-vous entendu des propositions honnêtes et réfléchies de la part de l’opposition qui auraient pu aider notre gouvernement à engager une réforme encore plus juste ?.. Nous n’avons rien entendu ! Encore une fois, la gauche critique tout mais ne propose rien pour les Français, parce qu’elle n’a pas de meilleure idée. Cette réforme des retraites s’est faite en concertation avec les syndicats, pour la majorité de gauche, ne l’oublions pas !

Vous avez certes entendu des propositions démagogiques, histoire de camper sur des acquis sociaux sans doute justes à leur époque mais complètement dépassés aujourd’hui. La journée de grève va encore coûter des milliards d’euros à l’Etat et aux entreprises. Les enfants ont à peine repris l’école, que leurs enseignants seront absents mardi prochain. Mais écoutez bien les revendications, sont-elles en cohérence avec la situation économique et démographique de notre pays ?

Gouverner un pays c’est savoir prendre les problèmes à bras le corps, courageusement même si les décisions doivent demander à tous des sacrifices douloureux. L’Etat ne peut pas appliquer le cas par cas, il doit avoir une vision d’ensemble. Camper sur les privilèges ou des acquis sociaux d’une génération n’est pas une attitude responsable. Ce n’est pas en faisant de l’obstruction qu’on sauvera la retraite de nos enfants, bien au contraire ; c’est une solidarité inter-générationnelle qu’il faut mettre en œuvre !

Repost 0
Published by REF
commenter cet article

Présentation

  • : REUNIR ET ENTREPRENDRE POUR FONTENAY
  • : REF est une association qui a pour but de rassembler toutes les personnes qui se reconnaissent dans les valeurs de la droite républicaine et du centre à Fontenay le Comte.
  • Contact

Notre but

Réflechir, débattre et proposer un projet alternatif et crédible aux Fontenaisiens en 2014.

Rechercher

L'Equipe

        REF compte environ 60 membres. Certains sont actifs dans un mouvement politique ou simples sympatisants(UMP, UDI, Modem, DVD, etc..), d'autres soutiennent seulement notre action de rassemblement au service des Fontenaisiens.

Le bureau est composé de 6 membres, assisté de 12 membres supplémentaires au sein du conseil d'administration.


  
 Ludovic HOCBON              Jean Michel LALERE    

       Président                    Vice président       

      ludoIMG 0225                   lalereIMG 0228 

 

 

    Delphine BEZIAT             Hervé BOIGEOL 

       Secrétaire                   Secrétaire adjoint

          delph                 boigeol

 

 

Christelle TRUDEAU           Leslie GAILLARD  

        Trésorière                  Trésorière adjointe 

       IMG 0222                     leslie 

Archives

Comment adherer à REF ?

           Pour nous rejoindre, c'est très simple, il suffit de remplir le formulaire ci joint, accompagné du montant de la cotisation. Le bureau de REF validera ou non votre adhésion.


Vous participerez ainsi à la dynamique de rassemblement de la droite et du centre à Fontenay le comte.

 

  Bulletin-d-adhesion-REF-2013 Bulletin-d-adhesion-REF-2013

 





Pages