Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 18:27

    REF a relaté ce matin dans la presse la position d' Hugues Fourage, Député -Maire de Fontenay-le-Comte par rapport à l'engagement de campagne de François Hollande relatif au non-cumul de mandats avec application de cette décision, si elle était adoptée, dès les élections municipales de 2014.


       Elu député depuis le 17 juin dernier, Hugues Fourage préconise de limiter le cumul des mandats dans le temps et surtout de permettre à certains élus, de cumuler trois mandats.

     Effectivement cette solution lui conviendrait parfaitement puisque personnellement, il cumule les mandats de Député, de Président de Communauté de Communes et de Maire.

     Serait-ce un acte de résistance ou de dissidence au regard des consignes de Martine Aubry qui demande au Députés et Sénateurs de son parti politique (PS) d'abandonner leurs mandats locaux avant la fin septembre ou bien un simple caprice.


     Nous resterons bien évidemment très attentifs à ce sujet et nous sommes conscients que très rapidement d'autres thèmes pouvant entraîner de nouvelles polémiques verront le jour.


     Aujourd'hui, on assiste un changement de comportement de notre Député Maire < avant on est pour, après, on est contre et l'on essaie de se justifier.(A831, prisons, la culture du mais et l'entreprise Pioneer, etc...

           

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by REF
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 07:08

 

       REF apporte tout son soutien aux dirigeants et aux salariés de l'entreprise Webhelp, menacée de fermeture et s'associe aux propos du Sénateur et Président du Conseil Général de la Vendée Bruno Retailleau.

    Comment comprendre que Mr Huchon, président de la région ile de France, socialiste s'il en est, soutenant sans faille la politique gouvernementale, accorde un marché public à une entreprise étrangère, avec le soutien du ministre du redressement productif, au détriment de Webhelp, société implantée à Fontenay le Comte et détentrice du marché? Notre territoire Sud Vendéen déjà fortement sinistré va subir de plein fouet cette nouvelle vague de licenciement.

     Pourquoi notre nouveau député, accessoirement maire et président de la com/com en charge de l'économie, qui devait tout révolutionner s'il était élu, reste-t-il aussi silencieux?

      Va-t-il intervenir auprès du ministre? Va-t-il agir lui-même au près de Mr Huchon et lui demander de revoir sa position? Dénoncera t-il l'inaction et l'incompétence de l'Etat et du gouvernement?

       NON, il n'en fera rien puisque, aujourd'hui, il fait parti de ce qui le répugnait tant hier!

Repost 0
Published by REF
commenter cet article
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 12:21

 

        Le centre d'appel WEBHELP Fontenay, que nous avons rencontré récemment, nous avait fait part de son inquiétude sur son avenir en raison de la perte d'un contrat important qu'il avait avec le STIF/RATP. 

logo

 

Mr Hugues FOURAGE, maire et président de la com/com, avait pourtant assuré à cette entreprise de son intervention auprès du STIF.

 

Au vue de l'article diffusé cette semaine sur le journal gratuit 20 minutes, le résultat de son intervention ne semble pas probant.

 http://www.20minutes.fr/economie/977597-delocalisation-plateforme-telephonique-region-ile-de-france-fait-polemique

  http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20120727trib000711288/la-balle-est-dans-le-camp-de-jean-paul-huchon.htm

 

 

 

Repost 0
Published by REF
commenter cet article
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 12:14

Plysorol: période d'observation prolongée de deux mois, jusqu'au 26 septembre.

          Le tribunal de commerce de Lisieux a ordonné ce matin 26 juillet, la prolongation de la période d'observation pour le groupe de fabrication de contreplaqué Plysorol, qui est en redressement judiciaire depuis le 7 juin.

           Les pertes enregistrées seraient de 25 millions d'€uros. Le tribunal doit à nouveau se réunir pour examiner l'avancement du dossier le 6 septembre. Monsieur Bitar doit finaliser son plan de continuation qui prévoit la fermeture des sites de Lisieux (70 salariés) et de Fontenay-le-Comte en Vendée (112) et le regroupement de l'activité sur l'usine d'Epernay dans la Marne.
 
              Le tribunal étudiera également la possibilité d'un plan de cession à un repreneur.
 
              Le procureur a nommé un expert pour contrôler les conditions dans lesquelles les 600.000 hectares de forêt d'Okoumé ont été transférés au groupe Bitar.
               Des actions vont-être engagées auprès du Ministère d'Arnaud Montebourg de manière que des mesures efficaces soient prises et en urgence pour pérenniser l'activité des trois sites et surtout pour sauver les emplois.
 
              Jean-Michel Lalère était présent à cette audience, pour apporter son soutien à l'ensemble des salariés concernés .
Repost 0
Published by REF
commenter cet article
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 15:50

        Les représentants du personnel de l'entreprise PLYSOROL que j'ai rencontré samedi matin en présence de Bruno Retailleau, Président du Conseil Général et de Marie Jo Chatevaire, sont consternés, abattus, écoeurés et ne comprennent pas l'attitude de Ghassan Bitar qui n'hésite pas à sacrifier l'unité de production de Fontenay et de surcroit les 110 emplois qui en dépendent.

         Aujourd'hui nous constatons que les promesses et les engagements de Mr Bitar ne sont pas respectés et ne le seront pas, lui qui se prévalait être le spécialiste mondial du contreplaqué et qui voulait redonner à Plysorol une place de leader européen.

         Le plan de continuation de l'unité de Fontenay qui prévoit la fermeture définitive du site est inacceptable, d'autant que Mr Bitar a dépossédé par fraude Plysorol, de sa ressource d'approvisionnement en Okoumé, en transférant la concession de 600 000 hectares de forêt gabonaise au groupe Bitar.

          Cette injustice doit-être dénoncée par le personnel à qui nous avons conseillé d'adresser un courrier au Procureur de Lisieux pour demander l'ouverture d'une enquête.

 

          C'est un nouveau coup dur pour le bassin d'emplois du sud Vendée et pour les familles des salariés concernés. Ensemble nous allons nous battre pour obtenir le respect des engagements de Mr Bitar et surtout pour pérenniser les emplois actuels.

Repost 0
Published by Jean Michel LALERE
commenter cet article
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 14:07

  Communiqué de presse de Marie Jo CHATEVAIRE.

 

  La décision de Monsieur Ghassan BITAR, de fermer le site de production de Fontenay le Comte est inacceptable. Il s’était pourtant engagé, lors de la reprise de Plysorol, devant les pouvoirs publics et l’ensemble des salariés, à redonner à cette entreprise sa place de leader européen du contreplaqué. 

  Les représentants du personnel de l’entreprise Plysorol que nous avons rencontrés ce samedi, avec Bruno RETAILLEAU, Président du Conseil général de la Vendée, sont consternés et abattus. Ils savent qu’ils peuvent compter sur notre soutien.   Nous ne pouvons pas accepter cette situation où de nombreuses zones d’ombres restent sans réponse, notamment en ce qui concerne la ressource naturel d’Okoumé et les concessions Gabonaises. Mr BITAR devra y répondre.

   Dans un contexte de rentrée qui s’annonce particulièrement difficile, le bassin d’emploi de Fontenay le Comte ne saurait supporter un nouveau plan social de cette ampleur. Le gouvernement doit impérativement agir dans ce dossier, il doit tout faire pour obtenir des dirigeants de cette entreprise les réponses attendues et garantir aux familles concernées des solutions pour leur avenir.    

 

 Marie-Jo CHATEVAIRE

 Conseiller général de Fontenay le Comte.Conseiller Régional.

Repost 0
Published by Marie Jo CHATEVAIRE
commenter cet article
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 18:23

Le 20 juillet 2012

   

 

Communiqué de presse

 

   

La présentation faite aujourd’hui par M. BITAR devant le Comité Central d’Entreprise d’un projet de plan de continuation de Plysorol prévoyant notamment la fermeture définitive du site de Fontenay le Comte est ressentie comme un véritable drame par l’ensemble des salariés concernés et leurs familles.

 

Elle est d’autant plus difficile à accepter qu’ils avaient placé tous leurs espoirs, après la désastreuse expérience chinoise de gestion de Plysorol, dans le projet de reprise de M. Ghassan BITAR qui se promettait de redonner à cette entreprise sa place de leader européen du contreplaqué.

 

Aujourd’hui, force est de constater que M. BITAR a décidé de tourner le dos à ses engagements et de sacrifier d’un trait de plume le site de Fontenay le Comte et les 110 emplois qui en dépendent.

 

Cette décision n’est pas acceptable.

 

L’unité fontenaisienne de Plysorol ne saurait être sacrifiée alors que, dans le même temps, les concessions gabonaises d’Okoumé, véritable richesse du groupe, ont été transférées du groupe Plysorol au groupe Bitar.

 

J’attends du gouvernement qu’il pèse de tout son poids pour exiger de M. BITAR qu’il revoit les contours de son plan de continuation et prendre toutes les initiatives nécessaires pour que l’activité de l’usine de Fontenay le Comte soit sauvegardée.

 

 

 

 

 

 

Bruno RETAILLEAU

Sénateur de la Vendée

Président du

Conseil Général de la Vendée

Repost 0
Published by REF
commenter cet article
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 15:22

 

         REF apprend avec stupéfaction l'annonce de la fermeture du site Plysorol de Fontenay par un article diffusé par Ouest France.

"Le comité central d’entreprise du fabricant de contreplaqué Plysorol, qui se déroule aujourd’hui à Paris, a débouché sur la fermeture des sites de Fontenay-le-Comte et de Lisieux (Calvados), selon la CGT.

           REF interpelle Monsieur le Député/Maire qui proclamait encore récemment, à qui voulait l'entendre, qu'il s'engageait à tout mettre en œoeuvre pour éviter la fermeture du site fontenaisien.

 

plysorol usine

 

           Force est de constater, encore une fois, que les paroles ne sont pas suivies d'actes probants, que les paroles s'envolent au lendemain d'une élection, et que Fontenay va encore sombrer dans la morosité économique.

           Mais il est vrai que notre député va trouver une échappatoire en nous répondant que siégeant à la commission des lois, il lui est difficile d'intervenir en économie.

Repost 0
Published by REF
commenter cet article
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 13:56
REF  félicite messieurs Xavier et Mathieu Coirier, du Domaine Viticole Coirier pour l’obtention de la 4ème feuille « Label Vert » cette année, niveau considéré comme « rare » ou « exceptionnel ». Il s’agit seulement de la deuxième exploitation agricole du département à obtenir ce niveau de qualité. Cette distinction leur a été remise par Marie-Jo Chatevaire, Jean-Pierre Hocq, (Conseillers Généraux) et Christian Aimé ( Président de la Chambre d’Agriculture).   « Notre exploitation vit  depuis longtemps dans l'esprit d'accueil, du cadre de vie, de la vente directe et du respect de l’environnement » : Xavier Coirier.   Qu’est-ce que ce « Label Vert »? Ce label est une reconnaissance du travail effectué par les agriculteurs vendéens dans trois domaines principaux :  Les exploitations récompensées mettent en œuvre de bonnes pratiques d’élevage (alimentation saine, traçabilité) et de bonnes pratiques agricoles (utilisation d’une fertilisation raisonnée).  L’attribution du label dépend également du souci exprimé par l’agriculteur de respecter son environnement (gestion raisonnée des produits phytosanitaires, plan d’épandage et propreté des bâtiments).  Le label est également attaché à l’amélioration du paysage par l’embellissement d’un site ou la mise en valeur du bâti ancien. Le « Label Vert » met en valeur les exploitations agricoles méritantes pour répondre à un double objectif : • Faire la promotion de l’agriculture vendéenne ! La présence du label au fronton des exploitations est un gage de qualité pour le grand public. • Créer un effet d’entraînement dans le monde agricole.    L’exploitation, tenue par Xavier et Mathieu Coirier, maintient une plantation à forte densité (6000 pieds/ha). Les exploitants ont fait le choix de rendements modestes (50 HL/ha) pour une meilleure qualité du vin et les jeunes plantations sont cultivées 4 ans avant de produire. Le Domaine Coirier réalise trois « cuvées origine » : du blanc, du rosé et du rouge.   Dès mars 2001, le Domaine Coirier obtient ses premières feuilles grâce à ses bonnes pratiques environnementales reposant sur des principes de traçabilité, des techniques et des produits  plus respectueux pour l'environnement. La 4ème feuille reconnaît les efforts fournis pour l'accueil des visiteurs avec la rénovation du caveau de réception et les travaux de mise aux normes en cours d'achèvement.   « Nous sommes en recherche constante des équilibres naturels, en harmonie avec l'environnement de notre territoire (social, géographique, terroir), nous travaillons en respect partagé et réciproque des éléments et des acteurs extérieurs. Nous souhaitons replacer l'homme, la plante et le produit au cœur de son milieu pour un développement durable, raisonné et raisonnable » : Xavier Coirier.     Xavier et Mathieu Coirier font partie des gagnants du concours 1er millésime AOC des fiefs vendéens*, hommage du Conseil Général de la Vendée au travail et au savoir-faire des viticulteurs du département. Alors messieurs, félicitations, vous mettez le savoir-faire vendéen à l’honneur !   Bonne dégustation, avec modération bien sûr ! *Pour prétendre au « Fiefs AOC », quelques critères sont à respecter : - L’ensemble des étapes doit être impérativement effectué sur les communes des terroirs : récolte des raisins / vinification (transformation du moût en vin) / l’élaboration du vin.- Un cahier des charges précis à respecter en terme de cépages, plantation, taille, culture, récolte, transport, transformation, conditionnement, stockage.
Repost 0
Published by REF
commenter cet article
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 16:56

 

        Hier soir, vers 23 heures, une rixe a éclaté entre deux bandes rivales de jeunes qui se trouvaient dans un bar du passage de l’industrie situé en plein centre-ville de Fontenay sous les yeux des badauds.

         Cette querelle s’est traduite par des coups de couteau portés au visage et au ventre de l’un des protagonistes.

          Immédiatement alertés, les pompiers sont intervenus pour évacuer vers l’Hôpital, la victime grièvement blessé à l’abdomen. La gendarmerie également prévenue, s’est déplacée sur les lieux pour constater les faits, recueillir les témoignages et déterminer les circonstances du règlement de compte et en identifier les auteurs qui se sont enfuis en hurlant.

          La démonstration est à nouveau faite que la délinquance dans notre ville, progresse de manière inquiétante avec l’explosion d’incivilités au quotidien, de trafics en tous genres, l’augmentation de l’aggravation des infractions et le rajeunissement de l'âge des auteurs.

         REF, dénonce avec vigueur ces actes de violences qui se reproduisent trop fréquemment à Fontenay et qui deviennent inacceptable dans une ville de province de 15 000 habitants. Il est urgent que le premier magistrat de la ville prenne en urgence des mesures pour faire en sorte que Fontenay ne devienne pas le théâtre de violences ordinaires et retrouve son calme et la sécurité.

Repost 0
Published by REF
commenter cet article

Présentation

  • : REUNIR ET ENTREPRENDRE POUR FONTENAY
  • : REF est une association qui a pour but de rassembler toutes les personnes qui se reconnaissent dans les valeurs de la droite républicaine et du centre à Fontenay le Comte.
  • Contact

Notre but

Réflechir, débattre et proposer un projet alternatif et crédible aux Fontenaisiens en 2014.

Rechercher

L'Equipe

        REF compte environ 60 membres. Certains sont actifs dans un mouvement politique ou simples sympatisants(UMP, UDI, Modem, DVD, etc..), d'autres soutiennent seulement notre action de rassemblement au service des Fontenaisiens.

Le bureau est composé de 6 membres, assisté de 12 membres supplémentaires au sein du conseil d'administration.


  
 Ludovic HOCBON              Jean Michel LALERE    

       Président                    Vice président       

      ludoIMG 0225                   lalereIMG 0228 

 

 

    Delphine BEZIAT             Hervé BOIGEOL 

       Secrétaire                   Secrétaire adjoint

          delph                 boigeol

 

 

Christelle TRUDEAU           Leslie GAILLARD  

        Trésorière                  Trésorière adjointe 

       IMG 0222                     leslie 

Archives

Comment adherer à REF ?

           Pour nous rejoindre, c'est très simple, il suffit de remplir le formulaire ci joint, accompagné du montant de la cotisation. Le bureau de REF validera ou non votre adhésion.


Vous participerez ainsi à la dynamique de rassemblement de la droite et du centre à Fontenay le comte.

 

  Bulletin-d-adhesion-REF-2013 Bulletin-d-adhesion-REF-2013

 





Pages