Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 07:38

 

Les solutions suivantes seraient largement insuffisantes pour combler un déficit de 32 milliards d’euros en 2010 :

augmenter l’impôt sur le revenu de 50% entraînerait un gain de 25 milliards d’euros (manqueraient 7 milliards d’euros)

supprimer le bouclier fiscal  rapporterait au maximum 600 millions d’euros. Le principe de travailler pour l’Etat un jour sur deux n’est pas un privilège, c’est juste normal.

Taxer les stock-options à 100% rapporterait seulement 2 milliards d’euros (reste à combler 94% du déficit de 2010 !)

L’éternelle proposition des socialistes, taxer les riches, n’est toujours pas constructive ni efficace. Les riches sont déjà taxés et lourdement. Le poids des prélèvements obligatoires est déjà très élevé en France, par rapport à nos partenaires européens : 43% en 2008 contre 27% aux Etats-Unis, 36% en Allemagne et 33% en Espagne. Cela n’a pas empêché la pauvreté et la précarité d’augmenter dans notre pays, depuis 20 ans, sous les gouvernements de gauche, malgré la création de la CSG et de la RDS, impôts supplémentaires obligatoires.

Sur 35 millions de foyers français, seuls 54,3% (19 millions) paient des impôts. Les personnes qui paient des impôts sont généralement heureuses de contribuer à cette solidarité nationale, car cela signifie qu’elles travaillent et vivent de ce travail. Si l’Etat prend davantage que 50% de leurs revenus, qui aura envie de travailler gratuitement plus de 6 mois par an et avoir une perte de revenus au final ? Où seraient alors les valeurs du travail ? Pourquoi ne pas profiter des aides et travailler moins ?

Augmenter la CSG, les cotisations ou les impôts serait contre-productif dans la mesure où le niveau de vie des français diminuerait, la compétitivité de la France et la croissance donc l’emploi seraient plombés. Augmenter tout prélèvement des revenus des français et des entreprises freinerait l’économie française, alors que l’Etat fait tout pour la stimuler surtout depuis la crise économique de 2009.

Le propre de l’Homme étant de s’adapter aux circonstances, il est donc temps de s’adapter aux nouvelles conditions de vie en France : augmentation de l’espérance de vie (y compris en bonne santé), technicité (pénibilité moindre). Il est donc logique de travailler plus longtemps si on vit plus longtemps et mieux. Défendre des acquis obtenus à juste titre voici 70 ans, revient à vouloir maintenir notre pays au Moyen-Âge alors que voici le siècle des Lumières ! De nouveaux acquis peuvent être négociés, équitablement, tout en protégeant le droit à une retraite décente pour tous ! Rester sur les vieux acquis, pourrait conduire à la suppression des retraites et ce seraient les plus pauvres qui en seraient les victimes.

Résoudre le problème du financement des retraites est par conséquent un challenge économique, juridique et social. La solution idéale reste à trouver et vite, très vite.

Partager cet article

Repost 0
Published by REF
commenter cet article

commentaires

Darwin 18/06/2010 09:16


La réforme des retraites concoctée par Eric Woerth peut se résumer en deux chiffres :
230 millions d'euros d'effort pour les plus riches, le soit disant sacrifice de ceux qui bénéficient du bouclier fiscal (350.000 personnes)

19 milliards d'euros pour les classes moyennes et défavorisées.

Il y a effectivement un "certain" équilibre. Ah, à force de fréquenter les Bettencourt..


Darwin 17/06/2010 08:37


Je reposte mon commentaire ici, m'étant trompé d'article.

C’est, à peu de choses près, la réforme que demandait le Medef..

- rien sur la pénibilité
- aucune garantie sur le taux de remplacement

Le report de l’âge légal ne servira à rien si le taux de croissance n’est pas au minimum de 3 % (ce qui est irréaliste). Dans le cas contraire, le chômage augmentera, ce qui remettra en question
les économies réalisées par la réforme des retraites. « Les économies seraient alors réalisés sur les jeunes qui n’ont pas encore travaillé et qui donc ne bénéficient pas d’une assurance-chômage.
Je crains qu’on soit obligé à terme de remettre en place des mesures de pré-retraites dans les entreprises. »


Darwin 14/06/2010 20:24


Le bouclier fiscal, cadeau de 26 milliards d'euros annuels aux nantis ( ce qui représente tout de même + de 150 milliards d'euros sur la présente législature)+ le demi-milliard qui leur a été
reversé; et en suite une taxe sur les transactions boursières (plutôt que de ponctionner encore directement la sueur des français)sont les pistes à privilégier.
Ce gouvernement nous prépare un pays à feu et à sang....


REF 14/06/2010 22:26



Pourquoi à feu et à sang ?


26 milliards d'euros annuels + la taxe sur les transactions boursières ne représentent qu'une faible partie du déficit à combler. De plus, les banques reporteront sur leurs clients quels qu'ils
soient, le suroût quil leur serait infligé... alors encore, les plus modestes en paieront le prix.


Avez vous d'autres propositions ?



Présentation

  • : REUNIR ET ENTREPRENDRE POUR FONTENAY
  • : REF est une association qui a pour but de rassembler toutes les personnes qui se reconnaissent dans les valeurs de la droite républicaine et du centre à Fontenay le Comte.
  • Contact

Notre but

Réflechir, débattre et proposer un projet alternatif et crédible aux Fontenaisiens en 2014.

Rechercher

L'Equipe

        REF compte environ 60 membres. Certains sont actifs dans un mouvement politique ou simples sympatisants(UMP, UDI, Modem, DVD, etc..), d'autres soutiennent seulement notre action de rassemblement au service des Fontenaisiens.

Le bureau est composé de 6 membres, assisté de 12 membres supplémentaires au sein du conseil d'administration.


  
 Ludovic HOCBON              Jean Michel LALERE    

       Président                    Vice président       

      ludoIMG 0225                   lalereIMG 0228 

 

 

    Delphine BEZIAT             Hervé BOIGEOL 

       Secrétaire                   Secrétaire adjoint

          delph                 boigeol

 

 

Christelle TRUDEAU           Leslie GAILLARD  

        Trésorière                  Trésorière adjointe 

       IMG 0222                     leslie 

Archives

Comment adherer à REF ?

           Pour nous rejoindre, c'est très simple, il suffit de remplir le formulaire ci joint, accompagné du montant de la cotisation. Le bureau de REF validera ou non votre adhésion.


Vous participerez ainsi à la dynamique de rassemblement de la droite et du centre à Fontenay le comte.

 

  Bulletin-d-adhesion-REF-2013 Bulletin-d-adhesion-REF-2013

 





Pages